Aller au contenu

Dernières actualités de la FRAP

À la suite de notre appel dans le journal Le Monde de février 2022 faisant suite à la « non annonce » d’une baisse drastique des financements de l’archéologie programmée au Ministère de la Culture, principal financeur de ces recherches, le Ministère de la Culture s’était formellement engagé, par la voie de sa Ministre de l’époque, à sursoir à ces baisses par le biais de financements complémentaires en cours d’année (cf. communiqué de presse).

À ce jour (nov. 2022), et malheureusement sans surprise aucune, cette promesse n’a pas été tenue : aucun financement complémentaire n’ayant été alloué aux services de l’État en charge de ces activités.

Nous avons donc récemment rappelé la nouvelle Ministre aux engagements de sa prédécesseuse (cf. courrier complet ici). Nous sommes toujours en l’attente d’une réponse de sa part…


Autres actualités :

  • 2e Forum de la Fédération des Métiers de l’Archéologie Préventive (FEMAP) : il se tiendra ce vendredi 25 novembre à Léognan. Plus d’infos sur https://femap-archeo.fr/
  • Message de A. Lehoerff (anne.lehoerff[at]cyu.fr), vice-présidente du CNRA en date du 18/11/2022 :
    « Le CNRA achève l’actualisation du texte cadre, la « Programmation nationale de la recherche archéologique » en cette fin d’année 2022. Ce document sera ensuite édité, puis partagé avec l’ensemble de la communauté des archéologues au printemps 2023. Il nous a semblé opportun de saisir cette occasion pour nous réunir et débattre des perspectives de l’archéologie de demain.
    Depuis 3 ans, le CNRA consacre une séance à un thème depuis 3 ans (archives, pillage, environnement pour les 3 premières années depuis 2020). Cette année, à l’occasion de la diffusion de la Programmation nationale, nous allons voir un peu plus grand, avec 2 journées, les 6 et 7 juin, consacrées à des « Assises de l’archéologie française, en France et à l’étranger ». 
    Cette rencontre sera portée par l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres (AIBL) et se tiendra dans l’auditorium de l’Institut. Dans ce très bel écrin, j’espère que nous serons nombreux à débattre.
    Le programme reste à construire mais, au vu des premiers échanges que j’ai pu avoir avoir, les attentes sont grandes sur l’archéologie de demain, ses thèmes, ses acteurs, ses priorités, ses enjeux, etc. 
    Je vous invite à réserver ces 2 journées dans vos agendas qui se remplissent vite… Merci de faire circuler ce « save the date » dans vos agendas et ceux de vos collaborateurs. 
    Je reviendrai vers vous très bientôt pour l’élaboration d’un programme, mais je vous propose, dès à présent, de me faire part de vos remarques ou idées pour ses Assises par retour de mail. Nous ferons notre miel de toutes vos suggestions ».